Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 16:53

 

Elaboration et mise en jeu des scènes de Théâtre Forum
au sein du temps libéré

 

Tout commence d’abord par des jeux du théâtre de l'opprimé dont l'objectif est : 

 * de permettre aux participants de se rencontrer sur un mode convivial et d'échanger des choses de l'ordre de l'intime,
 * de créer des relations de confiance, de respect, d'écoute et de bienveillance entre les participants,
 * de donner confiance aux participants en leur capacité à s'exprimer dans le groupe et plus généralement en leurs capacités à penser et créer.

Ensuite par une technique dite du copilotage, en binôme, chacun va raconter à l’autre une situation difficile qu’il a rencontrée avec une ou plusieurs personnes.
L’autre devra rendre compte de cette histoire, qu’il n’a pas vécue lui-même, au groupe.

Nous avons choisi ensemble de déterminer plus précisément les lieux où ils étaient  susceptibles de rencontrer les autres.

Ainsi, le foyer d’hébergement, les appartements, les séjours de vacances, la ville, ont été retenus.

Puis, l’instigateur de chaque récit sélectionné, va mettre en jeux la situation à travers une improvisation.
Pour ceci, il choisira une ou plusieurs personnes dans le groupe.
Lui-même, jouera le rôle de l’oppresseur de manière à pouvoir prendre une certaine distance avec la problématique qu’il a vécue en tant que victime dans cette scène.
A travers ce travail, c'est une analyse qui est faite par la personne elle-même de la situation et de ses enjeux : elle doit choisir ce qui fait partie de la scène et ce qu'elle laisse de côté et faisant cela, elle organise son discours sur cette situation.
Puis la scène est jouée pour tout le groupe et les retours des autres sont sollicités autour des questions suivantes : qu'avez-vous vus de ce qui se joue là, quelles sont les volontés de chacun des protagonistes, où se situe exactement le conflit...
Le travail d'analyse continue, porté par tout le groupe permettant de confronter des points de vue différents sur la même histoire et de construire le discours du groupe.

Les récits individuels deviennent alors collectifs.

 

Repost 0
Published by liliane - dans Théâtre Forum
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 16:23

   


Le 25 février 2009, nous avons proposé à 12 résidents de l’OASIS qui ne sont pas au temps libéré de venir participer à une séance de théâtre forum.

 

En début de séance, quelques précisions sont apportées quant au déroulement de ce spectacle de théâtre forum.

Les scènes seront jouées une 1ère fois dans leur intégralité, puis le public sera sollicité pour donner son avis sur ce qui s’est passé.

Il sera ensuite invité à intervenir plus directement en ayant la possibilité de venir remplacer les personnes en difficulté dans une scène et ainsi proposer une nouvelle solution ou attitude.

Il m’est apparu important de préciser que ce qui allait se dérouler devant eux était tiré  d’histoires vraies et de rappeler la règle de non-jugement.

 

L'écoute dans ce groupe a été exceptionnelle, rapidement les personnes sont entrées en empathie avec les comédiens.

Nous avons abordé les thèmes suivants : les agressions à l’extérieur de l’établissement, le respect des autres au sein de la salle à manger, dans les transports et dans un appartement partagé par 2 filles.

Des spectateurs ont fait des propositions originales comme Frédérique qui a demandé à un spectateur de bien vouloir jouer un forain sur la fête foraine.

Ainsi, au cours de l’agression jouée dans la scène, il a pu aller se réfugier près du forain et demander sa protection contre ces 2 jeunes qui l’agressaient.


Trois types de propositions sont faites :
* certaines s'expriment par la colère contre l'autre
* d'autres se manifestent par une mise en jeu d'un rapport de force  (tirer l'autre, le bousculer, débrancher la télévision...) 
* enfin, certains tentent la discussion, la négociation...

A l'issue de chaque scène, je fais la synthèse de ce qui s'est joué à travers les solutions apportées.
Ensemble, nous tentons de faire le constat qu'il semblerait que les solutions où une discussion a pu avoir lieu, permettrait de faire évoluer le conflit vers quelque chose de plus positif.

Le fait d’intervenir sur les histoires des autres à travers le jeu, a permis aux spectateurs de se positionner comme aide et non comme victime.

Le groupe a bien réagi en forum,ils ont joué avec leurs émotions.

C'était un beau moment d'expression libre.
Le spectacle a duré 2h30.

 

A l’issue de ce spectacle, un questionnaire a été remis à chacun pour qu’il puisse s’exprimer sur ce qu’il avait vécu au cours de ce temps de forum.

Le constat est que le support n’était pas vraiment adapté.

Un débat ouvert sera organisé en fin de séance la prochaine fois.

 

Repost 0
Published by liliane - dans Théâtre Forum
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 12:00

Depuis plusieurs mois, nous travaillons sur des projets de théâtre forum.
 

Qu’est-ce que le Théâtre Forum ?

Le théâtre forum ou Théâtre de l'opprimé est une technique de théâtre interactif.

Elaborée dans les années 70 par Augusto Boal au Brésil, elle vise à donner la parole aux personnes opprimées.

Dans ma pratique, j’utilise Le théâtre forum comme outil d’expression pour :

                *     Favoriser la prise de parole au sein du groupe

                *     Débloquer des situations conflictuelles.

                *     Offrir un lieu de liberté de parole et de prise de conscience, sur des thèmes divers nécessitant des efforts de prévention ou de réflexion, tels que :

- difficultés de communication liées à la vie en collectivité

- Citoyenneté

- Hygiène

- nutrition

- violence...
 

Hypothèse :

Chacun est acteur de sa vie.

Le théâtre forum permet de vivre par le jeu, sans danger, des situations problématiques de la vie réelle et d’expérimenter de multiples réactions face à ces situations. Il  n’apporte pas de solution mais des solutions et prépare la personne à affronter le  problème avec moins de surprise ou d’angoisse.

 

Objectifs :

Prendre conscience de nos comportements spontanés face à des situations  difficiles.

Les enrichir par l’apport de la diversité des autres comportements possibles et découvrir qu’il n’y a pas "qu’une" seule attitude à adopter face à un problème et dynamiser ainsi ses propres ressources. 

            

Déroulement :

Un groupe met en scène successivement plusieurs situations conflictuelles qui se terminent mal. Elles sont ensuite jouées à nouveau, exactement de la même façon.

Les spectateurs peuvent alors:

Stopper le cours de l'action, intervenir sur scène, prendre la place d'un personnage en situation d'oppression, proposer des nouvelles attitudes ou solutions

 

Mon rôle :

 

C’est moi qui anime la séance de théâtre forum, ainsi j’incite le public à s’exprimer et à intervenir, je donne la parole, je reformule, j’encourage et questionne, ceci afin de faire évoluer la situation

 

Les moyens utilisés :

 

* Jeux et divers exercices du théâtre de l’opprimé, permettant aux personnes d’aborder la communication avec les autres d’une façon plus sereine.

* A l’aide de différentes techniques d’improvisation, amener les participants à mettre en jeu les récits de vie.

* Mise en place de temps de paroles pour mieux repérer les problématiques et analyser les situations d’oppression.

* Temps d’écriture

* Temps de répétition

* Production d’une représentation publique à la fin du stage

 

 

Le Théâtre Forum est un moment à vivre ensemble, il permet la réflexion, la négociation, la prise de conscience et une attitude plus adaptée.

 

 

 

 

Repost 0
Published by liliane - dans Théâtre Forum
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 12:50


Les meilleures photos prises en  2008...




Elles arrivent bientôt !

 

 

 








 

Repost 0
Published by liliane - dans Le best of 2008
commenter cet article
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 21:29

Au fil des années…

  

Véronique :


 J’suis perdue comme un poisson en plein vol !

 je connais quelqu’un qui a un disque rayé dans le dos, ça lui fait drôlement mal...

 Olivier F., y m’engueule pas, y m’explique !

 

Nicolas B.:

 

 Le 1er ministre s’appelle François Pignon

 Y’a un gamin qui m’a dit « Quitte ta mère »

 Une empreinte digitale, c’est une fleur !

Un ogre, c’est un piano
 Il faut appeler le carrossier pour qu'il remplace les carreaux cassés !
Mon père m'a coupé le "cordon bleu" à la naissance, j'm'en rappelle bien parce que ça m'a fait mal ...

 
Aurélien :
 

C'est l'histoire de Robinson Crustacé...

 

Mustapha :

 

ce que j'ai aimé dans Robinson Crusoé, c'est Dimanche !


  

Travail sur les exercices de style de R.Queneau

 

 

Nicolas B. en costume 3 pièces 
  Mes parents vont être contents de voir que je fais J.Chirac dans l’autobus

 

Anne :

  Moi, je suis chauffeur du bus, il marche à l’ADSL

 

Olivier T. :
 Je m’appelle M.Vieux et je suis plutôt jeune

 

 David :
 madame Magnin, c’est la Miss présidente

 

 Jean-Claude :
 au cours d’une conversation, je lui   demande si il connaît des numéros de cirque ?

    Réponse : 30, 52 !

 

 Jean-Paul M. :
 Cet été, j’ai vu des montagnes plus hautes que l’église de Chauffailles (Nicolas M. était douteux…) 

 


Réflexions sur le temps :

 

 

 Jérôme :
 aujourd’hui, le temps est là, mais y’a pas de soleil…

 


  Emmanuel :
 avec le temps, il faut prendre son temps

 

 Nicolas M :
 on a pas le temps de voir le temps passer.

 La terre tourne tous les jours, même s’il pleut…

                même si c’est Noël !

 

Repost 0
Published by Les résidents du Temps Libéré - dans Au fil des années
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 22:00

 

 

 

            C’est le site « La Main à la Pâte », réalisé par l’éducation nationale qui m’a donné l’envie de développer une activité sciences.

 

Quand j’ai demandé aux personnes, ce que le mot sciences évoquait pour elles, plusieurs m’ont répondu : magie.

 

J’ai essayé le plus possible de partir toujours de l’expérience pour amener chacun à vivre le processus concrètement et de façon ludique.

 

J’ai trouvé cette activité particulièrement judicieuse et adaptée à ce public pour plusieurs raisons :

 

-          L’expérience peut être appréhendée à différents niveaux et la réflexion peut être développée selon les capacités de chacun.

 

-          Les personnes deviennent actrices et responsables de leurs actions

Chaque acte (ex : percer 1 trou, rajouter de l’eau, envoyer de l’air etc.) va avoir une conséquence directe sur l’évolution de l’expérience.

Ce public, à la place de qui bien souvent, on pense, on gère, on fait… devient tout à coup, le seul protagoniste.

 

-          D’autre part, le résultat de l’expérience va amener chacun à être obligé d’accepter les

choses différemment.

Ex : dans une 1ère expérience la démonstration avait été faire que tous les objets en plastique mis à l’eau  flottaient.

Mais en remplissant un gobelet plastique de sable, celui-ci a coulé.

 

Nicolas Marin et quelques autres ont du accepter que tous les objets en plastique ne font pas que flotter (et ça a pas été facile…)

Cela permet de modifier et d’ouvrir ses façons de penser et de voir.

 

      -     cet atelier bien sûr, permet aussi d’aborder des notions d’histoire et de géographie.

 

-          Enfin, cette activité sciences permet de mieux appréhender son environnement.

L’eau n’arrive pas simplement comme ça au robinet, il y a des tuyaux, un château d’eau, une station d’épuration…

La plupart pensait qu’elle arrivait comme ça…

De plus, on peut se rendre sur le terrain et se rendre compte qu’on fait parti d’un ensemble.

 

Actions menées pendant ce temps d’activité :

 

*   Diverses sorties et enquêtes locales…

 

*   Mai 2007, nous avons été invités à une journée sciences organisée par la MJC de Charlieu. Munis de notre loupe binoculaire et une plaque sur laquelle étaient exposés des insectes que nous avions trouvés, nous avons pu faire partager nos observations et découvertes.

 

*   A  l’automne 2007, réalisation du petit journal de la science et de la vie sur le temps libéré

destiné à être envoyé au Niger dans le cadre du parrainage avec Aide et Actions.

 

*   Visite à Varennes sous Dun, du site de filtration par les roseaux des eaux usées.

 

*   Le 28 mai dernier, au cours de la semaine du développement durable à Charlieu, nous avons exposé une maquette sur la phtytoépuration que nous avions réalisée.

 

 
   
Repost 0
Published by liliane - dans Sciences
commenter cet article
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 20:00

ils sont 4 comédiens sur scène...

 

4 anges passent…

Enfin prendre le temps de s’installer confortablement dans son fauteuil.

Clic ! Et l’image apparaît.

Un Pierrot sort de sa male s’anime puis s’éteint…

Un jongleur fait s’entremêler des sacs plastiques…

Enfin, une rencontre improbable, un rendez-vous dérobé, avant le retour de la pénombre…

 

C’est un Voyage Intemporel auquel nous convient ces 4 anges, le temps d’un bref passage

 

 

 

Repost 0
Published by liliane - dans les spectacles
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 18:12

Spectacle joué à :
Chauffailles à l'Espace Culturel en Brionnais le 12 octobre 2007
Charlieu au théâtre des halles le 21 mars 2008
Chauffailles, spectacle + débat avec les 2 écoles primaires le 25 septembre 2008





      














Compte rendu des 2 représentations
organisées pour les scolaires le 25 septembre 2008
à l’Espace Culturel en Brionnais

 

 

 

Le jeudi 25 septembre 2008, une représentation du spectacle « chez Gudule » a été  spécialement organisée pour les enfants des écoles primaires de Chauffailles.

 

Le matin le spectacle a été joué devant 101 enfants des classes de CE1/CE2 et l’après-midi devant 106 enfants des classes de CM1/CM2.

Ces jeunes spectateurs venaient des écoles privée et publique exceptionnellement réunies au cours de cette journée de représentation théâtrale.

 

En général, le public qui vient voir les spectacles de la troupe de l’0asis, sont des habitués : de la famille, des amis qui suivent les spectacles au fil des années, ainsi que ceux qui sont concernés par la déficience mentale, qu’ils la subissent ou qu’ils la traitent.

Si la troupe se déplace pour jouer ailleurs, ce sont alors des amateurs de théâtre qui sont dans la salle.

 

Petit rappel des représentations en 2007 :

 

Charlieu en mars sur une invitation de la MJC

Céron en avril lors des rencontres de théâtre amateur

Fleury la Montagne en 1ère partie du spectacle « Fausse note » de la compagnie Miroirs de Poche

L’ouverture du festival « Escapade Magique » à l’Espace Culturel du Brionnais à Chauffailles en avril

 

Cette fois-ci, les spectateurs étaient tout à fait différents : des enfants uniquement.

C’était donc la 1ère fois que la troupe jouait devant un jeune public.

L’enjeu n’était plus le même, jouer devant les enfants devenait un acte plus important encore.

Une nouvelle conscience s’est développée, il fallait donner le meilleur.

 

Un mélange de trac et de concentration était à son comble quand le spectacle a donc commencé.

Ainsi au cours de la représentation du matin, il y eut quelques tensions, quelques oublis…

Quant à l’après-midi, ce fut un spectacle sans fautes.

 

 

On a pu voir alors des yeux pétillants, des mines aux aguets.

L’enthousiasme qui se dégageait de la salle faisait dire qu’incontestablement, le spectacle leur plaisait.

 

A la fin de chacune des deux représentations, un débat très libre s’est installé entre le jeune public assis dans la salle et les comédiens de l’Oasis restés sur scène.

Les questions en direction des comédiens furent nombreuses sur la construction du spectacle, sur la recherche des personnages…

Les jeunes spectateurs ont dit qu’ils avaient été surpris par le spectacle, les inventions, les décors, le jeu des uns et des autres…

Et puis surtout les compliments fusaient de toutes parts.

 

 

Côté comédiens, un sentiment de satisfaction était visible chez chacun.

Ils étaient simplement heureux d’avoir jouer leur spectacle et ainsi, s’être montrer sous un autre jour.

Plus tard, ils diront combien ils ont été touchés par les compliments des enfants, combien ils ont été heureux de leur faire plaisir, combien ils ont été surpris par les réactions des enfants et leur enthousiasme.

 

Pour conclure, je dirai que le spectacle n’est pas l’élément déterminant du travail d’expression, mais l’aboutissement naturel de l’activité.

Bien sûr, il favorise le contact et la communication avec l’extérieur et apporte surtout la reconnaissance nécessaire à chacun(e).

Je crois que le moment le plus fort, fut le moment où certains enfants avant de quitter la salle,  sont venus serrer la main des résidents.

Comme un sentiment de mission accomplie…

 

Repost 0
Published by liliane - dans les spectacles
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 10:47
article-jpg.jpg
Repost 0
Published by Temps Libéré - dans la presse
commenter cet article
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 13:55
Expressions de terre cuites et émaillées
Repost 0
Published by Temps Libéré - dans Diaporama
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Temps Libéré
  • : théâtre, peinture, art plastique, musique, sport, soutien etc comme activités de développement personnel pour un public handicapé adulte
  • Contact

Pages