Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 11:47
Je vis un chien énorme, portant sur son dos les fourmis survivantes accompagnées de quelques œufs et de la reine !
Par miracle, elles avaient réussi à se faufiler dans un tunnel creusé par une taupe, non loin du cœur de la fourmilière. A leur sortie, elles s'étaient retrouvées nez à nez avec un chien avec qui elles avaient sympathisé. Pour mon plus grand bonheur, celui-ci accepta de nous conduire, mes frères et sœurs fourmis et moi-même, auprès de ma « nounou » araignée.

 

                   CM1/CM2 école de St Igny de Roche

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 10:25

Au petit matin il ne restait plus rien de cette vie de bonheur.

C'est alors que résigné, je me décidais a partir quand soudain j'entendis un énorme bruit dérrière moi...

Tout tremblant je me retournais pour ressentir a nouveau un énorme choc...

                                                       Michel C. le 29 février 2012

Repost 0
Published by Temps Libéré - dans Histoire sans fin...
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 12:46

Y a t'il une fourmi pour sauver la reine ?

Au péril de leur vie, les fourmis survivantes se mirent en ordre de bataille pour tenter de sauver leur reine et les oeufs...

D'emblée, je m'écartais et assistais horrifié au sacrifice ultime.

Mille souvenirs de moments heureux partagés avec mes frères et soeurs fourmis venaient téléscoper mon esprit face à cette crémation barbare !

                   Michel, Christian, René, Anne, Olivier le 9 novembre 2011

 

Je sentais  ma gorge se serrer... des gouttes d'eau sortaient de mes yeux et dégoulinaient sur mes joues...

C'était chaud, je ne voyais plus rien !

                Jean-Pierre, Rémi, Karine, Cyrille le 1er décembre 2011

Repost 0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 11:19

Nous étions le 11 septembre 2011, et c'était la fin du monde...

Le chaos était partout dehors mais la situation était plus effroyable encore dedans...

Des galeries avaient été détruites par le soulèvement des racines du marronnier...

L'eau s'infiltrait de part et d'autre de la fourmilière; une odeur acre de fumée nous empêchait de respirer.

Près de l'entrée de la chambre de la reine, des flammes jaillisaient...

                           Michel, Christian, René, Olivier, le 2 septembre 2011 

 

Autour de moi, un grand nombre de fourmis étaient mortes...Certaines avaient eu les pattes arrachées, l'abdomen enfoncé, d'autres avaient été littéralement broyées par l'effondrement des galeries; d'autres encore semblaient être passées au chalumeau...

A l'intérieur de moi, mon coeur battait à tout rompre...

C'était un vrai désastre.

    Dominique, Mustapha, Sylvain, Pierre, Hervé le 7 septembre 2011

Repost 0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 11:17

Le soir même, une grande fête fut organisée pour moi.

Sur des feuilles de marronnier, était posé un grand repas froid, composé de petits insectes en tout genre.

tout au long de la soirée, on sirota de la sève de plante mélangée à du nectar.

                         

               Nicolas, Rémi, Cyrille, Karine et Jean-pierre le 30 juin 11

 

Au cours de cette grande fête, toutes les fourmis se mirent en ligne pour danser un Madisson géant.

Près de la sortie de la fourmillière, un rayon de lune éclairait les danseurs et les musiciens de l'orchestre qui agitaient leurs antennes pour marquer le rythme de la danse.

                                                                 Franç... et Lil... le 30 juin 11

 

Tout à coup,un terrible bruit vint assourdir toute la fourmillière puis la terre se mit à trembler, une lumière blanche très violente aveugla toute cette smala noctambule...

             Dominique, Sylvain, Mustapha, Hervé, Pierre le 7 juillet 11

 

En tant que "grand protecteur de la fourmilière", je me sentais le devoir d'être en 1ère ligne ...
toutes mes pattes tremblaient ... mais je pris courageusement la direction de la sortie du tunnel ...
dehors, l'orage se déchainait ...
le tonnerre grondait de plus belle ...
et là ... à 2 pas ... je découvris le carnage :
le grand marronnier n'avait pas résisté ...
il avait été abattu par un éclair ...
il reposait devant moi ... tel un géant vaincu ... encore fumant de cet impitoyable coup de foudre ...

                                                 Piotr le 3 aôtt 11

 

 

 

 

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 10:50

          L'hiver qui suivit fut un temps de bonheur et de partage merveilleux, calfeutrés que nous étions dans les profondeurs de la terre chaude sous les racines du chêne d'or de la forêt du Ravanella. La poésie était notre principale distraction, avec les recits de nos anciens nous comptant leurs années de jeunesse héroïques dans les fleurs de coquelicot, bleuets et marguerites des bords de champs de blé. Nous révions au printemps à venir et à l'été futur, peut-être y trouverons nous de nouveau au bord de chemin quelques unes de ces fleurs qui font les souvenirs...

                                                                           Par Dom le 1er mars 2011 

 

           Un jour la reine des fourmis me convoqua dans sa galerie. Je me trouvais nez à nez avec un tapis blanc. Des oeufs! Ceux-ci étaient soigneusement disposés et rangés.
Je sentis alors mon petit coeur se serrer. Quelle belle famille ils formaient là !

                                                                        Par laurianne le 14 mai 2011

 

La reine me demanda de prendre place à ses côtés.

Elle fit plusieurs mouvements vibratoires de son corps contre son abdomen...

L'effet fut immédiat, en quelques secondes, toute la fourmilière était réunie !

A ma grande surprise, elle annonça à l'ensemble des fourmis, ma nomination de "grand protecteur de la fourmilière"

Ainsi, je serai chargé de veiller à la sécurité et au bon fonctionnement de cette grande famille...

                        Par Christian, Michel, René, Stéphanie et Olivier le 25 mai 2011

Repost 0
Published by Temps Libéré - dans Histoire sans fin...
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 12:07

Un peu plus tard, Mimi la fourmie décida de me présenter au reste de la fourmillière.

"4 pattes chevelues", c'était mon nom.

Mes milliers de frères et soeurs m'accueillirent à pattes ouvertes...

                   Anne, Olivier, Michel, René et Christian   le 15 septembre 2010

 

 

Ils me semblaient tous semblables dans un premier temps... et puis, j'appris à les reconnaitre petit à petit : une couleur différente pour celui-ci, une antenne plus courte pour celui-là. Un son de voix plus chantant pour celui-ci, une demarche alerte pour celui-là. Tous me devenaient si familiers...

                                                                         Isa le 16 février 2011

                                                                             

 

Bientôt, l’automne arriva avec ses couleurs, ses odeurs mais aussi ses inondations. Rapidement, le niveau autour de la fourmilière monta, les 1ères fourmis furent emportées par les flots. J’eu l’idée alors, d’attirer à la fourmilière une feuille de platane qui flottait à proximité. Je l’amarrais avec un fil d’araignée d’une longueur suffisante pour faire un pont entre la fourmilière et la terre ferme…

                                                                     Lil... le 16 février 2011

 

 

Ainsi toutes les fourmis arrivèrent saines et sauves sur la terre ferme.

Au moment où la dernière franchit le pont, toutes, m'encerclèrent et agitèrent leurs antennes les unes contre les autres.

C'est alors qu'une onde de bonheur génrale et communicative m'envahit profondément...

                                                                                                         Michel le 23 février 2011

Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 10:44

Un peu plus tard, Mimi la fourmi, décida de me présenter au reste de la fourmilière.

"4 Pattes Chevelu", c'était mon nom.

Mes milliers de frères et soeurs m'accueillir à pattes ouvertes !

           

                                         Christian, Anne, René, Michel et Olivier

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 15:01

Nous vous proposons une expérience participative : écrire une histoire à plusieurs mains …
avec le groupe de Anne, Olivier, Michel, René et Christian, nous avons commencé par écrire quelques lignes,

à vous, visiteurs du blog du temps libéré, de prendre le relais en imaginant une suite pour une histoire sans fin
(en fait, la fin aura peut-être bien lieu … lorsque plus personne ne relancera l’histoire … )

 

Quelques règles à respecter :
pas plus de 7 lignes par participation …
vous pouvez participer plusieurs fois, mais jamais 2 participations de suite …
pour que l’histoire soit collective, vous devez tenir compte des participations qui vous précèdent …

Alors … voici donc le début de notre “histoire sans fin” :


A l’intérieur déjà du ventre de notre mère, j’étais compressé comme une voiture qu’on emmène à la casse.

Lui, mon frère jumeau prenait toute la place, ne me laissant que quelques millimètres pour respirer.

Ainsi, personne ne s’est aperçu de ma naissance, je fus condamné  à me débrouiller tout seul.

                                                   Anne, Olivier, Michel, René et Christian


Les 1ères heures, je pleurais souvent pour appeler mes parents, pour qu’ils se rendent compte que j’existais.

Je ressemblais alors à un petit pois... sans carottes (dixit Mustapha)

C’est alors qu’une araignée arriva et me réchauffa entre ses pattes.

                                       Mustapha, Dominique, Sylvain, Hervé, pierre

 

·        C'était trop bien d'avoir une araignée comme nounou ...

avec ses 8 pattes, elle s'occupait de tout :elle me donnait le biberon, elle me caressait les cheveux, elle me changeait ma couche, elle me berçait, elle me tapotait le dos pour faire un rototo ...

et tout ça en même temps !...

                                                                              Piotr  le 2 mai  2010

 

 

Mais l'araignée, passa le relai à son amie la fourmi, qui elle n'avait que 6 pattes, plus courtes. La fourmi étant très travailleuse, m'a permis de me débrouiller pour faire ma toilette, pour manger. Elle jouait beaucoup avec moi car se cachait facilement, ce qui m'a permis de réfléchir et trouver des solutions pour la retrouver.

                                                                  Mireille Parturelle le 1er mai 2010                                        

 

Plus tard, je voudrais bien qu'une colonie de foumies, me fasse un carosse avec une belle feuille de chataigner, elle s'y accrocheraient comme un bel attelage de chevaux et pourraient ainsi me faire visiter les pays ensoleillés des bords de mer du monde entier.

                                                                     Dom le 30 septembre 2010 

 

Un peu plus tard, Mimi la fourmie décida de me présenter au reste de la fourmillière.

"4 pattes chevelues", c'était mon nom.

Mes milliers de frères et soeurs m'accueillirent à pattes ouvertes...

                      Anne, Olivier, Michel, René et Christian le 15 septembre 2010

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog du Temps Libéré
  • : théâtre, peinture, art plastique, musique, sport, soutien etc comme activités de développement personnel pour un public handicapé adulte
  • Contact

Pages